Urgences

Paludisme, dengue et autres maladies des pays endémiques (fièvre, infections, diarrhées, turista, gastroentérite, éruptions, amibiases, maladies virales, etc.)

● Gouttes aux essences Naturactive (laboratoire Pierre FABRE) en flacon.

20 à 200 gouttes par jour (selon l’infestation de la région ou son niveau d’hygiène) dans de l’eau à boire et à répartir en 1 à 4 fois par jour aux heures de votre choix. Commencer 3 jours avant le départ pour la région «infestée» et continuer 21 jours après l’arrivée en région «saine».

N.B. : ces gouttes peuvent servir d’antiseptique sur les plaies en direct.

● Gouttes aux essences Naturactive (laboratoire Pierre FABRE) en capsules.

3 à 15 gélules par jour (selon l’infestation de la région ou son niveau d’hygiène) au cours d’un repas à répartir en 1 à 3 fois par jour : 1 à 5 capsules par repas

 

● Potion aux huiles essentielles HE: (à faire fabriquer si on ne trouve pas les gouttes aux essences).

HE mentha piperata

HE thymus vulgaris a linalol

HE eugenia caryophilata

HE lavandula vera

HE eucaliptus radiata

aa qsp 40 gouttes de chaque excipient solubol qsp 50ml qsp

10 à 200 gouttes (selon les circonstances) du mélange 1 à 5 fois par jour (selon l’infestation de la région ou son niveau d’hygiène) dans de l’eau à boire et à répartir en 1 à 4 fois par jour aux heures de votre choix. Commencer 3 jours avant le départ pour la région «infestée» et continuer 21 jours après l’arrivée en région «saine».

N.B. : peut servir d’antiseptique sur les plaies en direct.

 

● Vitamine B1 en DCI 250mg

Prendre 2 comprimés au début du repas du soir la durée du flacon une semaine avant le départ et 3 semaines après l’arrivée du pays endémique.

 

● Traitement des vêtements

http://www.insectecran.com/

insect ecran spray répulsif vêtement et peau (demander le spécial tropique éventuellement).

 

● Se vaporiser des HE répulsives anti-moustiques

type HE au basilic et/ ou clou de girofle ou eucalyptus maculata citriodorata

(les répulsifs les plus largement utilisés sont Ocimum kilimandscharicum ou basilic camphré et Ocimum suave ou basilic au clou de girofle. La protection vis-à-vis des piqûres de certains anophèles vecteurs de paludisme serait réduite pour 83 à 91% des cas, et la succion inhibée pour 71 à 92% des cas).

Traduction »