Urgences

L’aptitude au sport peut être déterminée par un test. On obtient l’indice de Ruffier ou indice de Ruffier-Dickson, qui reste une valeur sûre dans le bilan de base médico-sportif. Ce test est facilement réalisable, reproductible en prenant des précautions de bonne méthodologie.

Pratique du test de Ruffier

Le sujet effectue 30 flexions des membres inférieurs en 45 secondes, thorax droit, les fesses venant toucher les talons.

On mesure le rythme cardiaque avant le test (F0), une minute après le test (F1) et deux minutes après (F2).

F1 doit être inférieur à 120 – F2 et F3 doivent être inférieur à 230.

  • F0 (rythme cardiaque avant le test) : ………………..
  • F1 (rythme cardiaque 1 minute après le test) : ………………..
  • F2 (rythme cardiaque 2 minutes après le test) : ………………..

Total : Ir = (F0 + 11 + F2) – 200/10

Résultats

Pour l’adulte:

  • Indice compris entre 0 et 5 : très bon
  • Indice compris entre 5 et 10 : bon
  • Indice compris entre 10 et 15 : moyen
  • Indice compris entre 15 et 20 : faible

Pour l’enfant:

  • Indice < 5 : très bon
  • Indice compris entre 5 et 10 : cœur normal
  • Indice compris entre 10 et 15: cœur non entraîné
  • Indice > 15 : cœur fatigué

 

Références:

  • L’examen d’aptitude au sport pour un enfant-F.Fraisse-Consulter en Médecine Générale n° 11 du 09/04/2002
  • Examen d’aptitude aux sports chez l’enfant et l’adolescent-C.Mandel-Gazette Médicale n° 32-1987
Contact
Docteur Eric Kiener
Traduction »