Urgences

Le surpoids est un élément qui, cumulé à d’autres, est susceptible d’entraîner de graves complications cardiovasculaires. Un poids excessif doit être particulièrement suivi et traité.

Qu’est-ce que le surpoids ?

  • Le surpoids est la conséquence d’un apport trop important de calories pour une trop faible dépense énergétique.
  • Le surpoids est particulièrement dangereux lorsqu’il se manifeste par une «bouée» autour de la taille.
  • On le détermine grâce à l’indice de masse corporelle (IMC) et à la mesure du tour de taille

Comment puis-je calculer mon indice de masse corporelle ?

(Indice de masse corporelle) IMC = poids / Taille au carré (taille x taille)

Exemple: je pèse 85 kg, je mesure 1,72 m
Mon indice de masse corporelle est:
85 / (1,72 x 1,72) = 2,95
Le résultat est un indice de 28,8

Voici comment interpréter les résultats

IMC compris entre 18,5 kg/m2 et 24,9 kg/m2 = poids normal.

IMC égal ou supérieur à 25 kg/m2 = surpoids.

IMC égal ou supérieur à 30 kg/m2 = obésité.

L’obésité est:

  • Modérée entre 30 et 34,9 kg/m2.
  • Sévère entre 36 et 39,9 kg/m2.
  • Massive au-dessus de 40 kg/m2.

Ce calcul est réservé aux adultes jusqu’à 65 ans.

Comment dois-je mesurer mon tour de taille ?

  • Mesurez votre tour de taille au niveau du nombril.
  • On parle de surcharge abdominale lorsque le tour de taille est: ≥ 102 cm chez les hommes et ≥ 88 cm chez les femmes

Quels sont les risques encourus si je ne fais rien ?

Le surpoids augmente le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de problèmes articulaires.
Le surpoids s’accompagne généralement de complications (excès de cholestérol, hypertension), qui constituent eux-mêmes des facteurs de risque.
Tous ces facteurs de risque, conséquences du surpoids, sont réunis sous le terme de syndrome métabolique.
Le syndrome métabolique peut être à l’origine de maladies cardiaques, de diabète ou encore d’attaque cérébrale ou AVC (accident vasculaire cérébral).
Sa définition repose sur cinq éléments :

  • une surcharge abdominale (un gros ventre et un indice-IMC trop élevé) ;
  • un taux de triglycérides élevé (à contrôler lors d’une analyse de sang) ;
  • un cholestérol HDL bas (bon cholestérol ) ;
  • une hypertension artérielle (vérifier votre tension à chaque consultation) ;
  • une hyperglycémie (à contrôler lors d’analyses de sang).

La présence de trois de ces éléments suffit à établir le diagnostic de risque.

Comment puis-je réagir ?

  • Il n’est jamais trop tard pour réagir et reprendre votre santé en main.
  • Les premiers bénéfices sont rapidement sensibles.
  • Une perte de 5 à 10% de votre poids réduit de façon significative votre risque cardiovasculaire.
  • L’amélioration repose sur le traitement des différents symptômes, puis sur la mise en œuvre de règles d’hygiène et de diététique simples et la reprise d’une activité physique.
  • Une aide psychologique peut vous permettre de vous réconcilier avec votre image et de vous apprendre à vous mettre en valeur.
  • L’aide d’un diététicien ou d’un nutritionniste peut améliorer votre comportement avec la nourriture.
  • Notez ce que vous mangez.
  • Notez vos activités physiques quotidiennes.
  • Notez les difficultés que vous rencontrez (exercice, nourriture…).
  • Parlez-en lors d’une prochaine consultation.

 

Document conçu et validé par: le Comité scientifique Médecine générale de docvadis – Date de publication: 09/06/10 – Date de modification: 08/07/13 – See more at: http://www.docvadis.fr/cabinetmedical-ek/page/mon_guide_pr_vention/pr_venir_la_maladie/je_reagis_face_aux_risques_lies_au_surpoids.html#sthash.u4l3upFh.dpuf

Traduction »