Je souffre de troubles du rythme : je comprends ma maladie

Dans certaines circonstances, le rythme cardiaque est irrégulier. Le cœur n’assure plus normalement son travail de pompe et les conséquences peuvent être graves.

Qu’est-ce qu’un trouble du rythme?

Dans des conditions normales, le cœur bat à un rythme régulier, entre 60 et 90 fois par minute, chez un adulte au repos. Chaque battement correspond à la contraction de différentes parties du cœur suivant un ordre et un rythme précis et régulier.

Pourquoi mon rythme cardiaque est-il perturbé?

L’origine est diverse et parfois inconnue.

Ce peut être une insuffisance cardiaque, des séquelles d’infarctus du myocarde, les suites d’une intervention chirurgicale sur les poumons ou le cœur. Ce peut aussi être lié à une maladie rhumatismale, une infection du cœur ou une autre maladie infectieuse.

Y a-t-il plusieurs sortes de troubles du rythme?

On distingue 3 types de troubles du rythme :

  • La bradycardie : le rythme cardiaque est inférieur à la normale (<60battements/minute).
  • La tachycardie : le rythme cardiaque est supérieur à la normale (>100battements/minute).
  • L’arythmie : le rythme cardiaque est irrégulier et anarchique.

Quels signes doivent m’alerter sur mes troubles du rythme ?

  • Des palpitations : vous sentez votre cœur battre de manière anormale ou comme un emballement du cœur, puis un retour brutal à un rythme lent.
  • Des vertiges.
  • Une sensation de gêne dans la poitrine.
  • Un essoufflement.
  • Et, parfois, il n’y a pas de signe.

Comment le trouble de mon rythme cardiaque va-t-il être traité?

Le plus souvent, la prise d’un traitement médicamenteux dit «anti-arythmique» suffit.

Il est aussi nécessaire, parfois, de fluidifier le sang par un traitement appelé «traitement anticoagulant» pour éviter que des caillots ne se forment et ne partent dans le cerveau ou ailleurs.

Il est recommandé l’arrêt ou la diminution de la consommation de tabac, de café et d’alcool.

Les troubles du rythme nécessitent la prise de médicaments agissant directement sur le fonctionnement du cœur. Il faut impérativement prendre votre traitement chaque jour sans jamais changer le dosage vous-même.

 

Document conçu et validé par:
le Comité scientifique Cardiologie de docvadis

Date de publication: 05/07/10 - Date de modification: 09/04/08

- See more at: http://www.docvadis.fr/cabinetmedical-ek/page/mon_guide_m_dical/la_maladie/je_souffre_de_troubles_du_rythme_je_comprends_ma_maladie.html#sthash.jBAr6spe.dpuf

Contact

Docteur Eric Kiener

Tél :
+ 41 22 544 01 87
Pour prise de rendez-vous auprès du secrétariat téléphonique
Fax :
+ 41 26 923 43 44
Mob :
+ 41 76 570 23 33
Pour contact direct du Docteur en cas d'urgence, appels de pharmacie ou de laboratoires
ekiener@gmail.com

Ecrire au docteur

Lieux de consultation

Cabinet du Dr Eric KIENER
Hôpital de Château-d’x
(dit hôpital du Pays d’Enhaut)
Route de l’Hôpital, 17
CH - 1660 Château d’x

Localiser le cabinet


Centre Médical VIVISCUM
Rue des Communaux, 4 (1er étage)
(parkings: horaire rue des Communaux; couvert "Le panorama")
CH - 1800 Vevey
Tél. : + 41 22 544 01 87
(consultations à partir d'avril 2016)

Localiser le cabinet

Avertissement

Décharge de responsabilité : les différentes informations délivrées sur ce site n’ont aucune valeur de diagnostic. De ce fait, elles ne dispensent nullement la consultation de son médecin.

Les différents articles sont strictement informatifs. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.

Toutes les informations relatives aux moyens et produits naturels de santé se trouvant sur le présent dossier, sont données gracieusement à titre d'information et d'éducation des lecteurs et du public en général, dans une optique de prévention et d'invitation à la prise en charge de sa santé individuelle par soi-même.

Le Docteur Eric Kiener n'assume, bien évidemment, aucune responsabilité d'ordre médical pour des patients qu'il ne connaît pas ou qui ne le consultent pas. Les personnes malades sont invitées à consulter un médecin.