Je surveille la croissance de mon enfant

L’alimentation et l’activité physique sont les gages de la croissance harmonieuse de votre enfant. Il convient néanmoins de surveiller son évolution au regard des courbes de référence de son carnet de santé.

Comment se déroule la croissance de mon enfant ?

La croissance de votre enfant couvre une période allant de la naissance à l’achèvement de la puberté. Ses os s’allongent sous l’influence de l’hormone de croissance sécrétée pendant le sommeil, d’où l’importance de ce dernier. A la fin de sa croissance, l’extrémité de ses os, comprenant le cartilage de conjugaison, est solidifiée : les os ne peuvent donc plus s’allonger et la croissance s’arrête.
La croissance est très rapide jusqu’à 2 ans, elle ralentit ensuite pour s’accélérer durant l’adolescence. La croissance se termine généralement vers 15 ans chez les filles, vers 18 ans chez les garçons.

Comment puis-je savoir si mon enfant grandit bien ?

Les courbes de taille, de poids et de périmètre crânien figurant dans son carnet de santé vous permettent de suivre sa croissance. De la naissance à 2 ans, votre enfant est pesé et mesuré tous les mois, ensuite tous les six mois. A chaque visite médicale, les mensurations de votre enfant sont notées sur ces courbes. On peut ainsi vérifier que son poids et sa taille se situent dans un intervalle standard. La croissance s’effectue par poussées, elle peut donc ralentir, puis s’accélérer. Mais si vous constatez un véritable ralentissement, signalez-le en consultation.

Existe-t-il des aliments qui favorisent la croissance ?

Aucun aliment en particulier n’accélère la croissance. Une alimentation variée et équilibrée est nécessaire pour le bon fonctionnement de l’organisme. Donnez-lui des laitages, riches en calcium, pour la solidité de ses os.

Les courbes de taille, poids et périmètre crânien permettent de suivre la croissance de l'enfant. Rapportez son carnet de santé à chaque consultation.

Les enfants ne sont pas identiques. La taille et le poids sont liés à des facteurs héréditaires, mais il existe une fourchette de valeurs à respecter.
Surveillez la croissance de vos enfants et n’hésitez pas à en parler en consultation.

Document conçu et validé par: le Comité scientifique Médecine généralede docvadis

Date de publication: 05/07/10 - Date de modification: 07/01/09

 - See more at: http://www.docvadis.fr/cabinetmedical-ek/page/mes_conseils_pratiques/votre_vie_quotidienne/je_surveille_la_croissance_de_mon_enfant.html#sthash.0GP00mSB.dpuf

Contact

Docteur Eric Kiener

Tél :
+ 41 22 544 01 87
Pour prise de rendez-vous auprès du secrétariat téléphonique
Fax :
+ 41 26 923 43 44
Mob :
+ 41 76 570 23 33
Pour contact direct du Docteur en cas d'urgence, appels de pharmacie ou de laboratoires
ekiener@gmail.com

Ecrire au docteur

Lieux de consultation

Cabinet du Dr Eric KIENER
Hôpital de Château-d’x
(dit hôpital du Pays d’Enhaut)
Route de l’Hôpital, 17
CH - 1660 Château d’x

Localiser le cabinet


Centre Médical VIVISCUM
Rue des Communaux, 4 (1er étage)
(parkings: horaire rue des Communaux; couvert "Le panorama")
CH - 1800 Vevey
Tél. : + 41 22 544 01 87
(consultations à partir d'avril 2016)

Localiser le cabinet

Avertissement

Décharge de responsabilité : les différentes informations délivrées sur ce site n’ont aucune valeur de diagnostic. De ce fait, elles ne dispensent nullement la consultation de son médecin.

Les différents articles sont strictement informatifs. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.

Toutes les informations relatives aux moyens et produits naturels de santé se trouvant sur le présent dossier, sont données gracieusement à titre d'information et d'éducation des lecteurs et du public en général, dans une optique de prévention et d'invitation à la prise en charge de sa santé individuelle par soi-même.

Le Docteur Eric Kiener n'assume, bien évidemment, aucune responsabilité d'ordre médical pour des patients qu'il ne connaît pas ou qui ne le consultent pas. Les personnes malades sont invitées à consulter un médecin.